Lisbonne Tourisme
LE GUIDE TOURISTIQUE DE LISBONNE

Lisbonne Tourisme


La Place du Commerce

Place du Commerce, Lisbonne

Ancienne place du Palais Royal, tel que nous l'indique le nom "Terreiro do Paço" avec lequel les lisboètes la désignent, la Place du Commerce est le chef d'œuvre de la reconstruction de la ville, orchestrée par le Marquis de Pombal et inspirée des préceptes de la théorie des Lumières, après l’effroyable Tremblement de Terre de 1755.

Tel un balcon ouvert sur le Tage, la Place du Commerce tient son nom actuel de son antérieure fonction. Le Roi recevait en effet sur la place de son Palais Royal, malheureusement détruit, les expéditions maritimes, qui y déchargeaient leurs précieuses cargaisons et sur lesquelles le monarque prélevait une taxe qui permit d’enrichir considérablement le trésor royal ainsi que le Portugal tout entier. Le commerce des épices était à l’époque si lucratif, qu’au 16ème siècle le kilo de poivre provenant d’Extrême-Orient était monnayé à un kilo d’or.

Carré quasi parfait, la Place du Commerce est une élégante place flanquée de trois cotés à arcades de style Pombalin et disposant sur son coté nord d’un Arc de Triomphe, l’Arco da Rua Augusta, trônant en son centre une statue équestre du roi D. José Ier qui régna sur le Portugal à l’époque du Tremblement de Terre de 1755.

Avec la destruction du Palais Royal, la famille royale dût s’abriter au dessus de Belém, sur un terrain vague attenant au Palais Nacional de Ajuda. En effet le roi craignant de nouvelles répliques du séisme ne souhaita pas installer ses appartements à l’intérieur d’un autre palais, même si celui de Ajuda résista aux secousses. C’est pourquoi, la cour vécut pendant encore quelques temps après le séisme dans ce que l’on appela la Real Barraca da Ajuda, soit "la Cabane Royale de Ajuda", car c’est bien en camping que le roi préféra se loger.

Au début du XXème siècle, plus exactement le 1er février 1908, la Place du Commerce fut le théâtre d’un attentat contre le Roi du Portugal D. Carlos Ier et sa famille qui après avoir traversé le Tage en bateau et débarqué sur la Place, prenant le chemin de retour au Palais das Necessidades, résidence officielle de l'époque, furent, au coin de la rua do Arsenal, surpris par deux opposants qui tirèrent à bout portant sur le roi et le prince héritier Luís Filipe.

Cet assassinat porta un coup fatal à la monarchie portugaise. Même si D.Manuel II, le fils cadet, ne fut que légèrement blessé, celui-ci devint malgré son jeune âge, le dernier roi du Portugal, n'ayant en effet pas résisté aux courants de l'histoire et notamment à la proclamation de la République le 5 octobre 1910. Le Portugal implanta ainsi, après la Suisse et la France, l'un des trois premiers régimes républicains d'Europe.

Divers ministères occupent aujourd'hui la Place du Commerce. Toujours sujette à polémique et ce depuis de nombreuses années, l'occupation des arcades ou même l'éloignement pur et simple des ministères pour y loger quelques musées, tels que la Collection Berardo n'en finissent pas de partager l'opinion.

Avec la récente visite du Pape Benoit XVI à Lisbonne en mai 2010 le pavement central a été totalement rénové et ap`res des années de travaux de consolidation de la station de métro de la place, on peut à nouveau profiter d'une halte romantique sur le "Quai des Colonnes" et y admirer le Tage majestueux tout en essayant de découvrir peu avant le crépuscule, pourquoi les lisboètes, très enclin à la poésie appellent leur fleuve "la mer de paille". En effet c'est à cette heure du jour que les rayons dorés du soleil couchant se reflètent sur les vaguelettes du Tage, donnant l'impression qu'il est parsemé de paille.



Booking.com